PRÉSENTATION

Le Centre National de Documentation et de Recherche Scientifique (CNDRS) est un établissement public à vocation culturelle et scientifique spécialisé dans la conservation et valorisation du patrimoine naturel (faune et flore) et culturel (matériel et immatériel) et la promotion de la recherche. 

Il a statut d’institution nationale au service des sociétés et son développement aux Comores et est reconnue par le Programme des Nations Unies (PNUD) et l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) comme une structure à vocation multidisciplinaire.

Véritable passerelle entre le passé et le futur, le CNDRS est l’âme du patrimoine des Comores, le témoin de l’action de l’Homme dans le cheminement de la vie.

Depuis plus de quatre décennies maintenant, le Centre National de Documentation et de Recherche Scientifique (CNDRS) est un instrument utile jouant le rôle pédagogique, scientifique et touristique rassembleur et fédérateur d’éveilleur de conscience pour les établissements privés et publics, les associations, les communautés professionnels et scientifiques nationaux et internationaux. Il propose aux visiteurs tels que les habitants, la diaspora et les étrangers une diversité d’activités notamment des expositions permanentes et temporaires, conférences, séminaires, colloques, ateliers, stages pratiques et publications. Ayant débuté avec une mission essentiellement axée sur la conservation et la sauvegarde des fonds d’archives manuelles et sonores sur la tradition orale et écrite, le CNDRS a ensuite diversifié ses activités en s’occupant actuellement des archives nationales, le musée national, la bibliothèque nationale, l’iconothèque nationale, l’observatoire volcanologique du Karthala (OVK), les laboratoires d’environnement, de civilisation arabo-islamique, de langue et sciences sociales en passant par le conservatoire du patrimoine naturel et culturel.

Depuis sa création en 1979, le CNDRS, basé au centre de la ville de Moroni capitale des Comores a réalisé plus d’une trentaine d’enquêtes et 400 activités, monté plus de 100 expositions, organisé plusieurs ateliers, séminaires et conférences nationaux, régionaux et internationaux, publié plus de 50 articles, des chroniques et des actes de colloque.

Si à sa création, le Centre accueillait exclusivement des officiels, des notables, des touristes et chercheurs étrangers en activité dans le milieu professionnel, il est devenu aujourd’hui un espace éducatif, culturel, artistique, touristique et scientifique pour les établissements scolaires, les associations, les artistes, les touristes et les chercheurs, bref un lieu au service du grand public Il s’apprête bientôt à mettre en œuvre un programme de formation professionnelle initiale à l’éducation au patrimoine