L’OVK travaille en étroite collaboration avec différents partenaires pour ses activités techniques et de recherche.

      - Partenariat technique

      Le principale partenaire technique est IPGP à travers l’OVPF. Des missions techniques sont régulièrement organisées pour la maintenance, la mise à niveau et le développement du réseau de surveillance.

      Un autre partenariat avec l'USGS (United States for Geological Survey) est en vue pour l’année en cours.

      Au niveau locale, l’OVK travaille en étroite collaboration avec la Direction Générale de la Sécurité Civile sur la Gestion de Risque de Catastrophes et la mise en œuvre du Plan d’action d’Hyogo.

      - Partenariat pour la Recherche

      - Laboratoire Géoscience de l’Université de La Réunion : des travaux de thèse de doctorat et plusieurs publications ont été réalisés dans le cadre de cette collaboration<br/>

      - Département de Géographie de la Vrije Universitate de Bruxelles (VUB) : des travaux de recherche en cours sur l’évaluation du risque volcanique et l’étude structurale de la zone sommitale du Karthala.

      - Partenaires Financier

      - Le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France aux Comores qui a assuré le fonctionnement de l’OVK par des subventions annuelles depuis la création de l’OVK jusqu'à 2009. Son appui se poursuit aujourd'hui sur le volet recherche sur le volcan.

      - Le Système des Nations Unies aux Comores, par le biais du PNUD qui a permis la modernisation des équipements et le renforcement des capacités de l’OVK à travers le financement d’un programme d’appui à l’OVK entre 2007 et 2008, et l’organisation du Colloque International sur le Volcan Karthala en novembre 2008.

      Le PNUD poursuit son appui par le financement des postes de deux VNUS, et l’acquisition de certains équipements..