Le Musée National des Comores a ouvert ses portes en 1988 par l’installation de quatre salles d’exposition permanente, de plus de 300m2. Il est conçu comme un lieu de rencontre, entre l’écrit et l’oral, entre la science moderne et un patrimoine national de ressources variées de la nature et des créations culturelles millénaires. 

Ainsi le visiteur est amené à :

- Se rendre compte de la façon dont les générations passées se sont adaptées à l'environnement de l’archipel,

- Saisir l'évolution de la société sur le milieu naturel,

- Comprendre la place des Comores dans l'histoire de l'Océan Indien, de l'Afrique et du monde,

- Mettre en valeur les caractères communs qui, par delà les frontières des divers pays de l’Océan Indien, établissent un lien entre les peuples ou les aires culturelles.

Le Musée National des Comores est multidisciplinaire.

Il est composé d’une : 

  • Salle d’Histoire, d’Archéologie, d’Art et de Religion, où l’on trouve exposée à travers des photos, des tessons et des manuscrits, l’histoire millénaire des Comores, du IXe siècle à nos jours. Des gravures sur les sultans, leurs demeures, les villes et paysages, sont présentées et permettent de remonter visuellement la période des sultanats. D’autres photos, plus récentes, montrent l’organisation spatiale du comorien, son mode de vie, son architecture, son art, ses objets quotidiens. On peut aussi voir les personnalités religieuses qui ont marqué le pays.

  • Salle de Volcanologie et Sciences de la Terre, qui présente une collection de différentes roches volcaniques, des photos aériennes sur le massif du Karthala et sur le Massif de la Grille. <br>Une maquette représente une coupe transversale du globe, des Antilles à la Réunion, avec les différentes couches géologiques et les principaux volcans et une autre sur le Massif du Karthala, avec sa cheminée sommitale et ses fissures.

  • Salle d’Océanographie et Sciences de la Nature qui expose quelques spécimens de la faune et de la flore, terrestre et marine. Une vitrine animée fait découvrir, avec sons et lumières, les oiseaux endémiques des Comores. Mais le centre d’intérêt est la vitrine du cœlacanthe, ce fameux poisson fossile et curiosité scientifique qui remonte à 350 millions d’années.

  • Salle d’Anthropologie Sociale et Culturelle, qui rassemble des données et des objets de la vie quotidienne, de la culture et de l’environnement : les techniques artisanales et techniques de production, les traditions folkloriques et vestimentaires, etc.

Outre les salles d’exposition permanente, le Musée gère également une librairie /accueil et une galerie pour des expositions temporaires, à thèmes variables et d’actualité. 

Le Musée national est composé d’une : 

  • Section Conservation et Restauration qui assure les conditions adéquates de conservation des collections. Elle assure également tous les travaux de traitements, de restauration requis par l'état des pièces.

  • Section Exposition et Animation qui est responsable du programme d'exposition temporaire et d'animation, élaboré avec les autres divisions du Centre, des groupements culturels, des institutions nationales et étrangères.

Dans les salles d’exposition permanentes, toutes les collections sont munies de cartels et étiquettes explicatives. Pour des informations au-delàs de ces explications, des guides spécialisés aux thèmes peuvent se mettre à disposition.

Plusieurs catégories de publics visitent régulièrement le Musée national : des nationaux (individus, autorités, familles, étudiants, groupes scolaires, etc.) et des étrangers (touristes, chercheurs, coopérants, etc.).

Le MNC est affilié à des organisations internationales, telles l’AFRICOM, l’ICOM, le SAMP, l’AMOI et entretient plusieurs relations de jumelages avec des musées étrangers. Il s’est mis dès sa création, au service de la société comorienne et de son développement, ouvre ses portes aux publics gratuitement lors des grandes manifestations. Il est devenu un espace civique pour les conversations, les critiques, la transmission des connaissances et des savoir-faire traditionnels, un nouveau bangwé moderne.

Plan du musée