SOMMET AFRIQUE FRANCE 2021 : Le CNDRS rayonne à l’International

Dans le cadre de la première édition du Nouveau Sommet Afrique France 2021 et conformément à la volonté du Président de la République française dans son discours tenu à Ouagadougou le 28 novembre 2017, le Président Français S.E Emmanuel Macron a décidé cette fois-ci de se passer des chefs d’États africains pour donner voix à la jeunesse et à la société civile.

Des jeunes entrepreneurs, artistes, chercheurs, athlètes, étudiants, personnalités engagées d’Afrique et de France se sont rencontrés pour échanger autour de cinq grandes thématiques : Engagement citoyen et démocratie, Entreprendre et innover, Enseignement supérieur, recherche et innovation, Culture, Patrimoine et Coopération, Industries culturelles et créatives, Sport et développement.

A cette grande première, le Patron du CNDRS, Docteur Toiwilou Mze Hamadi, Directeur Général du Centre National de Documentation et de Recherche Scientifique a pris part à ce débat continental voir mondial sur les relations Afrique France. Dans son intervention sur le plateau de Montpellier portant sur la problématique de la culture, le patrimoine et la coopération, le Directeur du musée des Comores/CNDRS a mis l’accent sur l’idée selon laquelle la culture doit prendre sa part dans sa relation bilatérale afin de pouvoir renforcer la promotion de la diversité culturelle, le renforcement des capacités infrastructurelles et professionnelles, le partage d’expérience et les échanges d’expertises entre l’Afrique et la France. Cette coopération culturelle constituerait un vecteur de contribution certaine permettant la connaissance de soi et la reconnaissance de l’autre, de vivre ensemble une histoire commune et un patrimoine commun. La collaboration partenariale de partage d’expertise actuellement en cours entre le LC2R et le CNDRS, et la collaboration culturelle entre l’Inp, le Musée du quai branly – Jacques Chirac et le CNDRS font preuves de la volonté manifeste du Président de la République française.

« Un exercice de vérité » disait l’Élysée, Emmanuel Macron était venu à Montpellier pour se livrer à un débat avec les jeunes africains ce vendredi 8 octobre 2021, avec la participation de 2000 à 3000 jeunes venus d’Afrique et de la France entière.

A un week-end après la signature de la convention entre le CNDRS et le Musée National d’histoire Naturelle (MNHN) de Paris, couplée d’une formation menée par la mission du MNHN au CNDRS du 02 au 14 octobre 2021, le Docteur Toiwilou Mze Hamadi était au rendez-vous à Montpellier. Sur invitation de l’Élysée sous la proposition du Ministère de la Culture française et le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France auprès de l’Union des Comores sa vision a été portée sur le patrimoine et la culture d’une part et d’autre part sur la coopération bilatérale entre les Comores et la France, fidèle partenaire du développement politique et culturel des îles de la lune.

Pour clore cette journée, le Président de la République française a ténu une séance plénière riche en discussion et d’initiatives qui tendent à penser à l’avenir de l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *