Année de l’économie Bleue

Le CNDRS et le SCAC pour l’année de l’économie bleue de l’océan Indien

De mai 2021 à mai 2022, la France coordonne aux cotés de l’Afrique du Sud, des Comores, du Kenya, de Madagascar, de Maurice, du Mozambique, de la Tanzanie et des Seychelles, l’Année de l’économie bleue de l’océan Indien. Par le soutien aux initiatives locales, des actions de sensibilisation et des projets de recherche seront proposés le 17 juillet pour la célébration d’une journée de l’économie bleue commune. Ce programme vise à renforcer les synergies régionales en matière d’économie bleue et à promouvoir une gestion durable et responsable des activités économiques côtières et océaniques et la conservation de la biodiversité et des espaces marins et littoraux. Il défend une économie bleue juste et inclusive, bénéficiant aux populations de la région, tout en assurant la pérennité des ressources de l’océan et du littoral.

L’année bleue de l’océan Indien est financée par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères français à l’occasion de la Présidence française de la Commission de l’océan Indien, et est mise en œuvre par les postes diplomatiques français de ces sept territoires voisins du sud-ouest de l’océan indien et par l’Institut de recherche pour le développement.

Ce Samedi 17 juillet 2021, le CNDRS a prévu d’organiser une journée porte ouverte du musée de 08h à 12h, une exposition en image en relation avec l’économie bleue, suivi d’une table ronde autour de la thématique « Économie Bleue» de 10h à 12h avec comme intervenants :

  • Dr Ahmed Ouledi – Enseignant chercheur, ONG Ulanga Ngazidja, Université des Comores
  • Dr Nadjim Ahmed Mohamed – Biologiste marin, Université des Comores
  • Dr Abdou Katibou – Economiste-statisticien, Conseiller auprès du bureau du Coordinateur du système des Nations Unies en Union des Comores, Ancien Directeur Général de l’ANPI
  • Monsieur Imam Abdillah – Directeur général de la coopération internationale au Ministère des affaires étrangères – Point focal économie bleue
  • Monsieur Mohamed Ahamada – Coordinateur du projet de connectivité maritime.
  • Monsieur Elhadj Mohamed – Économiste, Ministère de l’Économie 

    Les experts nationaux interviendront chacun sur un champ spécifique :

  • Dr Ahmed Ouledi « Les composantes de l’économie bleue »
  • Dr Nadjim Ahmed Mohamed « Les menaces et les risques liés au milieu marin et côtier »
  • Dr Abdou Katibou« L’apport des Nations Unies à l’économie bleue aux Comores »
  • Monsieur Imam Abdillah« L’économie bleue: enjeux nationaux et régionaux »
  • Monsieur Mohamed Ahamada« Origines et enjeux de l’économie bleue »
  • Monsieur Elhadj Mohamed« Opportunités et difficultés de l’économie bleue aux Comores » 

    Cette discussion développera entre autre les concepts clés de l’économie bleue :

  • les éléments de langage (définitions), valeur économique liées aux activités maritimes, rentabilité économique du milieu, coopération régionale
  • les menaces et les risques liés au milieu marin et côtier :
  • les menaces anthropiques (dégradation physique, pollution, surexploitation des ressources halieutiques, technique de pêches destructrice de l’environnement)
  • les menaces d’origine naturelle (aléas climatiques et géologiques, les changements climatiques)
  • les menaces liées aux pirates et au terrorisme
  • les solutions et les recommandations : la sensibilisation, les projets en cours, les conventions internationales, la coopération multi et bilatérale.

L’économie bleue aux Comores, vecteur d’un développement économique prospère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *