Lancement du projet « Renforcement des capacités en matière de développement et de gestion du tourisme durable pour le patrimoine mondial aux Comores »

Dans l’objectif de renfoncer les capacités des gestionnaires des sites du patrimoine mondial aux Comores à promouvoir le patrimoine culturel comorienne par le tourisme durable au bénéfice des visiteurs et touristes nationaux et internationaux, un projet de mise en tourisme durable du de patrimoine mondial est lancé au CNDRS.

Le Centre National de Documentation et de Recherche Scientifique (CNDRS) en collaboration avec la Direction des arts et de la culture du Ministère des Arts et de la Culture, a inauguré une cérémonie de lancement du projet « Renforcement des capacités en matière de développement et de gestion du tourisme durable pour le patrimoine mondial aux Comores » dans ses locaux le 15 octobre 2020.

Plusieurs acteurs et décideurs nationaux et internationaux ont assisté avec faste à cette cérémonie. Notamment le Secrétaire d’Etat en charge du tourisme et de l’artisanat, le Secrétaire Général auprès du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, le Secrétaire Général de la Commission Nationale pour les Comores à l’UNESCO, le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Education et de la Recherche Scientifique, la Directrice générale de l’artisanat, la Directrice général du tourisme, le Conseiller culturel et la directrice des arts et de la culture, la Responsable du Projet INTEREG 5 OI aux Comores, les Maires et Chefs des villes historique des Comores, les artistes, les médias et d’autre figures importantes de la culture et du Tourisme Comorien.

En effet, la matinée du 15 octobre 2020 a été celle du lancement officiel du projet visant à accroitre les capacités en matière de gestion du patrimoine et de tourisme durable. Lors de son allocution, le Directeur Général du CNDRS a mis l’accent sur le fait que ce projet «…va aider à faire du site des sultanats historiques des Comores une destination touristique durable des Comores » dans le sens qu’il vise aussi à former 15 guides touristiques dans la gestion des sites culturels. Il s’agit aussi de mettre en œuvre une cartographie et un plan de gestion du tourisme durable permettant de renforcer le dossier d’inscription du site des sultanats historiques des Comores dans la liste du Patrimoine Mondial.

La présence de toutes ces grandes figures a été une opportunité pour le Directeur Général du CNDRS à remercier les différents partenaires du CNDRS, plus précisément le Bureau Régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’est à l’endroit de Mme. Karalyn Monteil, Conseillère régionale non seulement pour son assistance technique et son implication dans la promotion du patrimoine culturel par le tourisme durable mais aussi pour ses appuis multiformes à l’Etat comorien.

Une cérémonie qui a pris tout son sens grâce aux interventions des hautes autorités, à la participation des artistes comoriens tels que les Poètes Au Badamier et à la Compagnie Tshe-za qui ont donné l’honneur de présenter un Slam et une danse contemporaine reflétant l’événement et le projet en question.

Clamer que le tourisme est mal connu ne fait pas sa promotion, le connaitre, c’est faire le patrimoine culturel une destination touristique des Comores.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *